Informations générales
Horaires :

Du dimanche au jeudi : 9h-17h
Vendredi et veille de fête : 9h-14h

Yad Vashem est fermé le samedi et les jours fériés.

Se rendre à Yad Vashem :
Pour plus d'informations, cliquez ici...

Leçon n°2 : Les buts des nazis et le matériel utilisé à Auschwitz-Birkenau à travers ces photographies

Dans cette leçon nous avons choisi des photos qui mettent l’accent sur les quatre étapes par lesquelles les victimes devaient passer en arrivant à Auschwitz Birkenau :

  1. Sur la route pour Auschwitz-Birkenau
  2. L'arrivée
  3. La sélection
  4. La transformation d’un homme en détenu (pour une minorité de Juifs arrivés à Auschwitz).
  5. La route vers les chambres à gaz (pour la grande majorité d'entre eux)   

D'autres sources primaires ainsi que des témoignages mettent en évidence la voix de ceux qui ont vécu durant cette période. Toutes ces données viennent compléter ces photographies.
En regardant les photos de l'Album, nous allons peu à peu suivre ces personnes à partir de leur embarquement dans le train jusqu'à leur enregistrement en tant que prisonniers affectés au travail forcé ou dirigés vers leur mort.

Questions pour l'ouverture du cours :

  • Qu'était Auschwitz ? Qu'est-ce que cela symbolise ? Que s’y est-il passé ?

Notes pour l'enseignant :
Il est important d'insister sur le fait qu'Auschwitz était à la fois un camp de concentration et d’extermination. Il est devenu le prisme de la Shoah à cause du nombre considérable de personnes qui y ont été assassinées, mais également  du fait que les Juifs y étaient déportés depuis toute l'Europe et du caractère industriel du processus de mise à mort.

  • Quelqu'un a-t-il déjà visité ce site ? Si oui, que peut-il nous en dire ?
  • Avez-vous déjà vu des photographies d'Auschwitz ? Si oui, lesquelles ? Décrivez-les. Que ressentez-vous face à ces images ?
  • Pensez-vous que des personnes de nationalités différentes perçoivent ces photographies d’une autre manière ? Explicitez vos propos.
  • Pourquoi est-il important de marquer une différence entre ce qu'était Auschwitz à l'époque et ce qu'il est devenu aujourd'hui ?

Notes pour l'enseignant :
Aujourd'hui, Auschwitz est devenu un musée et un mémorial. À l'heure actuelle, ceux qui visitent le site  ne verront pas le lieu tel qu'il était il y a 70 ans. Quelques bâtiments ont été préservés tandis que d'autres ne sont plus que des ruines. À certains emplacements la nature a repris ses droits alors qu'à l'époque il n'y avait pas d'herbe.

L'histoire

Lili Jacob et sa famille arrivent à Auschwitz-Birkenau le 26 mai 1944. Ils sont à bord du train avec quelques Juifs du village de Lili, mais avec aussi des Juifs originaires des régions voisines. Regardez les photographies qui documentent leur arrivée (photos n°1-4 : l'arrivée à Auschwitz Birkenau).

  • Nous pouvons voir Siddy Miller. Elle vient juste de descendre du train. Qu'est-ce qui laisse supposer qu'elle connaît l'endroit où elle vient d'arriver ? Que sait Channah Goldberg ? Que comprend Chaya Halpert ?

Aujourd'hui, lorsque nous entendons le mot « Auschwitz » nous avons immédiatement  des associations qui nous viennent à l’esprit. Ces associations sont liées au nom Auschwitz, mais qu'en est-il pour ces personnes qui ont été déportées dans ce camp ? Que pouvons-nous découvrir à partir de ces photographies sur ce que ces personnes savaient à propos de cet endroit ? Les photographies nous montrent ce qui se passe au moment où le train s'arrête. Les autres sources dont nous disposons reflètent ce que ces personnes pensaient à propos de leur sort durant ce voyage, avant leur arrivée.

Les autres sources que nous possédons incluent :

  • les dernières lettres et notes qui nous dévoilent des informations sur les sentiments et les pensées de ces Juifs en route vers les camps de la mort. Ces lettres, qui étaient jetées depuis les trains et retrouvées à travers toute l'Europe, mettent en lumière ce que les victimes juives ont dû subir. Des parents des victimes ont fait don de ces lettres ; ceux qui en ont trouvé d’autres, des passants, des voisins, etc. les ont gardées et préservées. Nombre de ces lettres ont été compilées dans une collection et publiées par Yad Vashem.
  • les témoignages de ceux qui figuraient parmi les déportés.

Il est important de souligner qu’en général les victimes ne réalisaient pas qu'elles allaient être emmenées à leur mort.