Informations générales
Horaires :

Du dimanche au jeudi : 9h-17h
Vendredi et veille de fête : 9h-14h

Yad Vashem est fermé le samedi et les jours fériés.

Se rendre à Yad Vashem :
Pour plus d'informations, cliquez ici...

Plan de la leçon 

Pour commencer, nous allons procéder à un exercice d’assemblage d’association.

Notes pour l’enseignant :
Nous demandons aux élèves de nous énoncer tous les mots qu’ils connaissent qui sont en rapport avec la Shoah. De par notre expérience, les élèves connaissent beaucoup de notions et de termes liés à ce sujet même si parfois, ils n’en saisissent pas toujours la signification. Certains élèves sont gênés par cet exercice, car ils n’ont pas beaucoup  de notions ou parce qu’ils redoutent de dire des bêtises.

Par le biais de cet exercice, l’enseignant définira les limites historiques et géographiques de la Shoah.

L’enseignant inscrit au tableau les mots que les élèves connaissent. À la fin de l’exercice, le but est de faire de l’ordre dans les notions mentionnées.

1933-1939 : Hitler monte au pouvoir en Allemagne, la république devient alors une dictature. Les opposants politiques sont internés dans des camps de concentration et la propagande nazie et antisémite est diffusée dans tous les médias. Le régime nazi met en place des mesures anti-juives. Les Juifs sont déchus de leur citoyenneté. Parallèlement, Hitler annexe l’Autriche et les Sudètes.

1939-1945 : La Seconde Guerre mondiale éclate lorsque l’Allemagne envahit la Pologne le 1er septembre 1939. Un an plus tard, la plupart des pays de l’Europe occidentale sont occupés. En 1941, l’armée allemande envahit les territoires soviétiques. Au cours de ces années, six millions de Juifs sont exterminés en Europe. Le processus d’extermination est progressif : au début les Juifs sont enfermés dans des ghettos où ils meurent de faim et d’épidémie à cause des terribles conditions de vie. Puis, suite à l’invasion de l’Union soviétique, les Allemands exécutent les Juifs dans les forêts des alentours et plus tard les Juifs sont déportés dans des camps d’extermination.  

Pour conclure l’exercice d’assemblage d’association, l’enseignant utilisera la carte de l’Europe occupée puis la carte de la France divisée en deux zones suite à l’invasion allemande. Il s’agit d’une période longue de l’histoire qui s’étend sur toute l’Europe. Nous allons nous pencher sur le destin d’un enfant qui a vécu pendant cette période. À travers son odyssée, nous essayons d'examiner le thème de la Shoah avec les élèves  de façon à nous familiariser avec les concepts de base relatifs à la Shoah.

L'histoire d'Ehud Loeb

Herbert Josef Odenheimer – Ehud Loeb est né en 1934 à Bühl dans le Land de Bade-Wurtemberg, en Allemagne. Alors qu’il a six ans et demi, il est expulsé de sa ville natale et déporté avec ses parents ainsi que 6 500 autres Juifs de Baden et du Sarre et Palatinat dans le sud de la France au camp d'internement de Gurs.

« Mes souvenirs d’enfance ressemblent à un film. Comme au cinéma, mon enfance a été jalonnée de légendes et d’action ; comme au cinéma, j’ai éprouvé de l’émotion, j’ai vécu des événements inattendus ; comme pour un film, mes souvenirs me reviennent par éclairs, en images tronquées ; certaines sont très pénibles, d’autres impressionnantes, émouvantes. »

Ehud décide de raconter son histoire sous la forme d’un film, il se souvient de flashs - certains plus traumatisants, d'autres très émouvants.

Q : Qu’elle est la signification de cette comparaison ?
R : Comme dans un film, Ehud Loeb choisit de nous rapporter des moments importants de sa vie et n’entre pas dans tous les petits détails. Ehud est le metteur en scène du film et nous en sommes les spectateurs. 
À certains passages du livre, Ehud parle à la troisième personne. Il se détache de sa propre histoire.