Informations générales
Horaires :

Du dimanche au jeudi : 9h-17h
Vendredi et veille de fête : 9h-14h

Yad Vashem est fermé le samedi et les jours fériés.

Se rendre à Yad Vashem :
Pour plus d'informations, cliquez ici...

Les Justes parmi les Nations 

La capacité de destruction et d'anéantissement de l’homme s'est manifestée dans toute son horreur durant la Shoah. Dans un monde où régnaient la brutalité et la cruauté, ainsi que l’indifférence à l'égard de son prochain, ces individus ont refusé de se soumettre, alors que le régime nazi, avec la complicité d’autres nations, avait entrepris, sur le fondement d’une idéologie raciste, l’extermination totale du peuple juif. La plupart des Européens de l’époque ont laissé faire et participé ainsi, de manière passive, à cette entreprise d'extermination, en s'abstenant de s’interroger sur ce qui se produisait autour d'eux.

Pour pouvoir bien comprendre la motivation de ces personnes qui mettaient leur vie en danger pour en sauver d'autres, il est essentiel de connaître le contexte historique des événements qui ont permis la persécution des Juifs en Albanie pendant la guerre.

Dès sa création, Yad Vashem s’est vu confier la mission de mettre en lumière les actions de tous ceux qui, de par le monde, avaient agi pour sauver des Juifs pendant la Shoah.
Peut-être reconnue comme Juste parmi les Nations toute personne :

  1. ayant activement participé au sauvetage d’un ou plusieurs Juifs de la mort ou de la déportation vers un camp de concentration ou d'extermination
  2. ayant risqué sa vie, sa sécurité et sa liberté pour sauver un Juif
  3. n'ayant recherché aucune récompense ou compensation matérielle en contrepartie de l'aide apportée
  4. dont l'action a été confirmée par les témoignages de ceux qu'elle a sauvés ou par des documents établissant la nature et les circonstances du sauvetage.

À ce jour, plus de 26 120 personnes, hommes et femmes, partout dans le monde, dont 75 en Albanie, ont été reconnues comme Justes parmi les Nations pour avoir sauvé des Juifs innocents au péril de leur vie. Des centaines de noms viennent s'ajouter chaque année à la liste. Cette entreprise destinée à retrouver et honorer les Justes est unique au monde.

Pour plus de renseignements à ce sujet, cliquez ici.  

Propositions d'activité pédagogique

À l'aide d'une photographie datant de la période de la Shoah, essayer d'imaginer les réactions des différents protagonistes qui assistent à la scène.
Les élèves devront répondre à trois questions :

  1. Qui sont les personnes présentes sur la photographie ?
  2. Quel rôle jouent les personnes présentes sur la photographie ?
  3. Pouvaient-elles agir autrement ?

À partir des réponses des élèves, aborder la question de la réaction et du comportement des gens ainsi que le contexte historique du régime nazi et des années 30 en Allemagne. Cette photographie a été prise en Allemagne après le pogrom de la Nuit de cristal, le 10 novembre 1938.
Il est essentiel de la situer dans son contexte.