Informations générales
Horaires :

Du dimanche au jeudi : 9h-17h
Vendredi et veille de fête : 9h-14h

Yad Vashem est fermé le samedi et les jours fériés.

Se rendre à Yad Vashem :
Pour plus d'informations, cliquez ici...

Soldats juifs dans les armées alliées

Près d'un million et demi de Juifs combattent dans les armées alliées régulières. Dans de nombreux cas, le pourcentage de combattants juifs est plus élevé que celui des Juifs dans la population du pays.
continuer...

Pendant la Seconde Guerre mondiale, près de 500 000 soldats juifs combattent dans les rangs de l'Armée rouge. 120 000 d'entre eux environ tombent au combat et dans l'exercice de leurs fonctions ; les Allemands assassinent en outre 80 000 prisonniers de guerre juifs. Plus de 160 000 Juifs, tous grades confondus, sont décorés et le titre de « Héros de l’Union soviétique », la plus haute distinction de l'Armée rouge, est décerné à plus de 150 soldats juifs.

Près de 550 000 soldats juifs combattent dans les rangs de l'armée américaine durant la Seconde Guerre mondiale. Ils servent sur tous les fronts, en Europe et dans le Pacifique. Quelques 10 000 soldats perdent la vie au combat et plus de 36 000 sont décorés. De nombreux soldats juifs prennent part à la libération des camps.

Près de 100 000 Juifs luttent au sein de l'armée polonaise contre l'invasion allemande. Ils constituent 10% de l'armée polonaise, un pourcentage équivalent à celui de la population juive dans le pays. Près de 30 000 Juifs tombent au combat, sont faits prisonniers par les Allemands ou déclarés disparus au cours des batailles pour la défense de la Pologne. Parmi eux, 11 000 périront pour défendre Varsovie. Des milliers de Juifs serviront par la suite dans différents corps de l’armée polonaise, face aux Allemands, au sein des forces alliées.

Près de 30 000 Juifs serviront dans les rangs de l'armée britannique entre 1939 et 1946, pour certains dans des unités spéciales de Juifs de Palestine, comme la Brigade juive.