Informations générales
Horaires :

Du dimanche au jeudi : 9h-17h
Vendredi et veille de fête : 9h-14h

Yad Vashem est fermé le samedi et les jours fériés.

Se rendre à Yad Vashem :
Pour plus d'informations, cliquez ici...

Le 26 janvier, Yad Vashem dévoilera son "Livre des Noms" au siège de l'ONU

L'événement d'ouverture sera diffusé en anglais en direct sur la chaîne YouTube de Yad Vashem

22/01/2023

En amont du 27 janvier - Journée internationale à la mémoire des victimes de la Shoah – et dans le cadre du Programme de sensibilisation à la Shoah de l’ONU, Yad Vashem et la Mission permanente d'Israël auprès des Nations unies vont inaugurer une nouvelle version du "Livre des Noms des victimes de la Shoah". Il s’agit de la seconde installation de ce genre, la première étant exposée dans le Bloc 27 du Musée d’Auschwitz. Elle sera présentée au siège des Nations Unies et inaugurée le 26 janvier 2023, en présence du secrétaire général de l’ONU António Guterres, du président de Yad Vashem Dani Dayan et du représentant permanent d'Israël auprès des Nations unies, l’ambassadeur Gilad Erdan

Cette installation monumentale présente les noms classés par ordre alphabétique de 4.8 millions sur les 6 millions de victimes de la Shoah, recensés dans la Base de données centrale des noms des victimes de la Shoah de Yad Vashem. Pour illuminer la mémoire de ces hommes, femmes et enfants juifs décimés par la folie nazie, un bandeau de lumière traverse la structure aux dimensions hors norme : 8 mètres de long, 2 mètres de haut et 1 mètre de large. A la fin du Livre, des pages vierges symbolisent le plus d'un million d'identités non encore récupérées à ce jour. 

L'instillation sera accompagnée d'un support vidéo expliquant l'importance du souvenir des victimes de la Shoah et du projet de collecte des noms, ainsi qu'un panneau explicatif revenant sur les grands événements de la Shoah – de la campagne anti-juive lancée et mise en œuvre par l'Allemagne nazie dans les années 1933 jusqu’au génocide sans précédent et systématique pour éradiquer le judaïsme et à anéantir le peuple juif. 

Le président de Yad Vashem, Dani Dayan a fait savoir :

"Le Livre des noms sert de mémorial vivant à des millions de victimes de la Shoah. Il permet de toucher physiquement et de se connecter avec l'identité des individus que les nazis ont tant essayé d'effacer. Son inauguration au siège des Nations unies à la veille de la Journée internationale à la mémoire de la Shoah constitue un symbole extrêmement significatif et poignant, en particulier à la lumière de l’alarmante tendance mondiale en hausse de banalisation et distorsion de la Shoah, et d'antisémitisme. Nous devons nous souvenir de ces individus, non comme des victimes sans visage et sans nom, comme les nazis les voyaient, mais comme des êtres humains, avec leurs parcours et leurs vies, comme nous aujourd'hui." 

Quant au Secrétaire général des Nations unies, António Guterres, il a déclaré :

"Cette importante exposition est un appel à la mémoire : elle permet de se souvenir de chaque enfant, femme et homme mort dans la Shoah, comme d’un être humain avec un nom et un avenir volé. Et c'est aussi un appel à l'acte : être toujours vigilant et ne jamais rester silencieux lorsque les droits de l'homme et la dignité humaine sont menacés."

Dans la mesure du possible, les listes du Livre des noms comportent également les dates de naissance, les villes natales, les circonstances et les lieux de décès des victimes. Les noms et informations sont tirés de nombreuses sources, dont les Feuilles de témoignage recueillies par Yad Vashem, ainsi que diverses listes compilées pendant et après la Shoah, méticuleusement rassemblées au cours des sept dernières décennies et soigneusement vérifiées par les experts de Yad Vashem. En 2013, le programme commémoratif des Feuilles de témoignage de Yad Vashem a été inclus dans le Registre mondial de la mémoire de l'humanité de l'UNESCO.

Pour Gilad Erdan, ambassadeur d'Israël auprès de l'ONU :

"Les Nations unies ont été créées pour garantir que la Shoah - l'heure la plus sombre de l’humanité - ne se reproduise jamais. Néanmoins, l'antisémitisme endémique est à nouveau en hausse et la négation de la Shoah s’intensifie en volume et en intensité. Même au sein de l’ONU, un Etat membre a ouvertement appelé à rayer l'État juif de la carte, tout en niant sans sourciller les horreurs de la Shoah. En tant qu'ambassadeur d'Israël auprès de l'ONU et en tant que petit-fils de survivants de la Shoah, je me suis donné pour mission personnelle de m’engager dans la lutte contre l'antisémitisme et le déni de la Shoah.

Des expositions comme celle-ci font office d’outils précieux, car elles transforment les 6 millions de victimes d'un simple nombre en êtres humains - des être humains détenteurs de noms, de vies et de familles. Parmi les 4,8 millions d’identités recensées, figurent des membres de ma propre famille - la femme de mon grand-père et leurs sept enfants ont été assassinés à Auschwitz. Que les souvenirs de toutes les victimes soient bénis."

Le Livre des noms sera exposé au siège des Nations unies à New-York jusqu'au 17 février 2023, au terme de quoi il sera transporté sur le site de Yad Vashem, au Mont du Souvenir à Jérusalem, et ouvert au public pour Yom Hashoah en Israël, célébré cette année les 17 et 18 avril 2023. Il a pu être produit avec le généreux soutien des visionnaires de Yad Vashem Marilyn et Barry Rubenstein, États-Unis. 

Une première installation du Livre des noms est exposée en permanence dans le cadre de l'exposition SHOAH de Yad Vashem au bloc 27 du musée d'État d'Auschwitz-Birkenau en Pologne.

Informations pour la presse :

Le jeudi 26 janvier 2023 à 13h00, une séance photo sera ouverte aux médias devant le Livre des Noms en présence du Secrétaire général de l'ONU Guterres, de Dani Dayan et de Gilad Erdan. Les médias intéressés par la séance photos et/ou pour couvrir l’inauguration doivent cliquer ici pour s'inscrire. La presse devra être sur place à 13h pour la séance photo.

En plus du lien ci-dessus, les journalistes assistant aux événements du jeudi 26 janvier 2023 à l'ONU doivent s'inscrire pour obtenir des laissez-passer de sécurité auprès de l'ONU : cliquez ici pour remplir le formulaire d'inscription à l'ONU.

Deux visites en avant-première du Livre des Noms seront prévues pour les journalistes :

  • 24 janvier 2023 de 14h à 16h – La rescapée Bronia Brandman, dont les membres de la famille ont été assassinés pendant la Shoah et sont commémorés dans le Livre des noms, et le directeur du Mur des noms de Yad Vashem, le Dr Alexander Avram, seront sur place pour des entretiens.
  • 25 janvier 2023 de 10h à 12h – En présence du Dr Alexander Avram et de survivants de la Shoah.

Les médias intéressés à couvrir l'une ou l'autre des avant-premières doivent s'inscrire pour obtenir des laissez-passer de sécurité auprès de l'ONU. Veuillez soumettre vos coordonnées en cliquant ici.