Informations générales
Horaires :

Du dimanche au jeudi : 9h-17h
Vendredi et veille de fête : 9h-14h

Yad Vashem est fermé le samedi et les jours fériés.

Se rendre à Yad Vashem :
Pour plus d'informations, cliquez ici...

Le violon et la dernière lettre de Pierre Wolkowicz

Pierre Wolkowicz vit à Paris avec sa mère Berthe et son père Max. Durant l'infâme rafle du Vel d'Hiv les 16 et 17 juillet 1942, Max est sommairement emmené à Pithiviers et à Drancy puis déporté à Auschwitz. Pierre et sa mère passent cinq jours épouvantables au Vélodrome d'Hiver avant d'être envoyés à Pithiviers. Pierre, alors âgé de 15 ans, est finalement séparé de force de sa mère, qui est conduite à Drancy, où Pierre est également envoyé peu après. Le 26 août 1942, mère et fils sont tous deux déportés par le convoi n°24 à destination d'Auschwitz, où ils seront assassinés.

Le violon de Pierre Wolkowicz, retrouvé après la guerre
Le violon de Pierre Wolkowicz, retrouvé après la guerre

Pierre Wolkowicz, fin des années trente
Pierre Wolkowicz, fin des années trente

Max Wolkowicz avec son fils Pierre, vers 1929
Max Wolkowicz avec son fils Pierre, vers 1929

Pierre (à gauche) avec sa mère (à droite) et un ami, milieu des années trente
Pierre (à gauche) avec sa mère (à droite) et un ami, milieu des années trente

  La famille Wolkowicz avec des amis, à la fin des années trente. A droite : Pierre et Max. Berthe est la première à partir de la gauche.
La famille Wolkowicz avec des amis, à la fin des années trente. A droite : Pierre et Max. Berthe est la première à partir de la gauche.

Max Wolkowicz, après la guerre
Max Wolkowicz, après la guerre

La dernière lettre de Pierre Wolkowicz
La dernière lettre de Pierre Wolkowicz

La dernière lettre de Pierre Wolkowicz
La dernière lettre de Pierre Wolkowicz

La dernière lettre de Pierre Wolkowicz
La dernière lettre de Pierre Wolkowicz

La dernière lettre de Pierre Wolkowicz
La dernière lettre de Pierre Wolkowicz