En l'honneur de la nouvelle année

En provenance des collections de Yad Vashem

Le chofar d’Israel Mizrahi

À la suite de l’occupation de la Belgique par les nazis, Israel Mizrahi, qui était le chantre d’une synagogue à Anvers, fut déporté au camp de Malines avec sa femme Esther et leurs deux enfants Yosef et Lilly. Pensant qu’ils seraient bientôt de retour chez eux, ils verrouillèrent leur maison et confièrent les clés de celle-ci à la Gestapo.

En décembre 1943, Israel fut déporté dans le camp de concentration de Buchenwald, où il fut assassiné. Esther, Yosef et Lilly furent déportés dans le camp de Ravensbruck et survécurent. Après la guerre, Esther et ses enfants, de retour en Belgique, découvrirent que des Belges s’étaient installés chez eux. Esther demanda que certaines de leurs affaires, dont le chofar, leur soient rendues.

Collection d'objets de Yad Vashem
Don de Lilly Gottfried-Mizrahi, Rishon LeZion