En l'honneur de la nouvelle année

En provenance des collections de Yad Vashem

Mahzor de Roch Hachana et de Yom Kippour imprimé à Sulzbach en 1795

Ce Mahzor a été acheté chez un antiquaire à Prague dans les années 1960. Les noms et les inscriptions manuscrites figurant sur la couverture fournissent des indices quant à l'identité du propriétaire de ce vieux livre de prière et au sort que connurent les membres de sa famille durant la Shoah.

Menachem Mendel Blum de Prague reçut ce mahzor de Roch Hachana en cadeau. En 1945, il consigna le sort des membres de sa famille sur les premières pages de celui-ci :

« Le premier jour de Roch Hachana 5704 (1943), la Gestapo (puisse son nom être effacé) a assassiné :
Ma mère, femme vertueuse, qui était âgée de 62 ans,
Liba, la fille d'Avigdor Yehezkel Frenkel, le petit-fils du Noda B'Yehuda, z"l
Mon frère, Yissachar Dov, fils d'Ari, sa femme Hinda et leur fils
Mon frère, Meir, fils d'Ari, sa femme et leur fils
dans le ghetto de Varsovie.
Mon cher et vertueux père, qui craignait Dieu de tout son coeur
Aryeh, fils de Menachem, qui avait 63 ans lorsqu'il rendit l'âme le 17 Hechvan 5703, 28 novembre 1942, à l'hôpital, dans le ghetto de Varsovie
Ma sœur bien aimée Rolz [?] Blumberg, fille d'Ari

Le 1er du mois d'Eloul 5702, deuxième jour de Roch Hodech, 14 août 1942, ils ont assassiné sa fille, Rodel, fille de Joseph Kurtz, et son fils, Yehoshia, fils de Joseph Kurtz. »

D'après ces inscriptions, le grand-père de Menachem Blum était le petit-fils du « Noda B'Yehuda », rabbin de Prague et l'une des plus grandes autorités halakhiques du XVIIIème siècle.

Sur la page suivante, sous le titre de « Assassinés par Hitler », Menachem Mendel Blum inscrivit les noms de trente-trois personnes, vraisemblablement des membres de sa famille.

Collection d'objets de Yad Vashem
Don de Josef Kaufman, Allemagne