En l'honneur de la nouvelle année

En provenance des collections de Yad Vashem

Chofar (corne de bélier) fabriqué dans des conditions périlleuses dans le camp de travaux forcés de Skarzysko-Kamienna en Pologne en 1943

Ce chofar fut fabriqué dans le cadre des préparatifs de Roch Hachana 5704 (1943) par Moshe (Ben-Dov) Winterter, de la ville de Piotrkow en Pologne, qui était prisonnier dans le camp et travaillait dans l'atelier de métallurgie de l'usine d'armements.

Yitzhak Finkler, le rabbin de Radoszyce, également prisonnier dans le camp, souhaitait ardemment pouvoir observer le commandement consistant à faire sonner le chofar lors du Nouvel an juif et eut l'idée de faire fabriquer un chofar. Se procurer une corne de bélier, comme l'exige la loi juive, pour la fabrication ne fut pas chose aisée. En contrepartie d'un pot-de-vin, un garde polonais accepta de rapporter une corne au camp mais celle-ci s'avéra être une corne de bœuf. Il fallut le versement d'un second pot-de-vin pour qu'il rapporte une autre corne, de bélier cette fois. Le rabbin approcha Moshe Winterter, qu'il avait connu à Piotrkow et lui demanda de fabriquer le chofar. Dans un premier temps, ce dernier s'y refusa. La fabrication d'un objet autre qu'une arme dans l'atelier de métallurgie ou le transport de celui-ci de l'atelier jusqu'aux baraques, pouvaient être immédiatement punis de mort.

Bravant le danger, Moshe Winterter s'acquitta pourtant de cette tâche délicate et apporta le chofar au rabbin la veille de la fête. La nouvelle se répandit et les prisonniers se rassemblèrent le soir même pour prier et écouter le chofar retentir.

Moshe Winterter conserva le chofar durant toute sa détention à Skarzysko-Kamienna et parvint même à le garder sur lui lors de son transfert au camp de Czestochowa. Lorsqu'il fut par la suite transféré à Buchenwald, le chofar demeura à Czestochowa et ce jusqu'à la libération du camp. Le chofar fut alors remis à la communauté juive locale avant d'être transporté aux Etats-Unis. Moshe Winterter émigra en Israël après la guerre. En 1977, il apporta son concours au transfert du chofar à Yad Vashem afin d'assurer sa conservation.

Collection d'objets de Yad Vashem
Don de Moshe (Winterter) Ben-Dov (z"l), Bnei Brak, Israël