En l'honneur de la nouvelle année

En provenance des collections de Yad Vashem

Les fêtes de Roch Hachana et de Yom Kippour sont traditionnellement consacrées à l'introspection, au pardon et à la réconciliation, aux bonnes résolutions et aux prières en vue d'une nouvelle année placée sous le signe du bonheur et de la santé.

Roch Hachana, le Nouvel An juif, est un temps dédié à la prière, aux réunions de famille, aux repas de fête et à la consommation de mets doux et sucrés.

Yom Kippour, le Jour du Grand Pardon, est le jour le plus solennel de l'année juive. C'est un jour de jeûne, de réflexion et de repentance.

À travers une sélection de témoignages, d'objets, de photographies, de cartes et de livres de prière provenant des collections de Yad Vashem, nous vous proposons un aperçu de la façon dont les Juifs marquaient ces jours de fête avant, pendant et immédiatement après la Shoah.

Deux hommes juifs en train de lire la Torah à la synagogue. En haut de la carte, des vœux en hébreu pour la nouvelle année : « Puissiez-vous être inscrits dans le livre de la vie. »
Carte de voeux du Nouvel An envoyée de Paris le 18 septembre 1930 par Schlomo Gorfinkel à sa femme Gitta demeurée à Varsovie
Carte de voeux du Nouvel An envoyée de Varsovie par Gitta à son mari Schlomo Gorfinkel à Paris, le 26 septembre 1930
Carte envoyée de Berlin par Manfred (nom de famille inconnu) pour souhaiter « Chana Tova » (une bonne année) à son ami Israel-Isi Altholtz à Haïfa
Un groupe d'hommes pratiquant la coutume du « Taschlich » (tu jetteras), qui consiste à se rendre au bord d'un fleuve ou d'un ruisseau le jour de Roch Hachana et à jeter un morceau de pain dans l'eau pour se débarrasser symboliquement de ses péchés.
Calendrier juif de Bergen-Belsen, 1944
Des Juifs en route pour les offices de Yom Kippour. L'inscription en hébreu en haut de la carte signifie : « Puissiez-vous être inscrits dans le livre de la vie. »
Lodz, Pologne, carte de vœux envoyée du ghetto pour le Nouvel An juif, 1940
Carte de vœux envoyée en 1939 pour Roch Hachana à Henia Pollock en Argentine par de proches parents de Końskie en Pologne
Une photographie de la parade organisée le 7 mai 1902 en l'honneur de Yehuda Kraus, nouveau rabbin de la ville de Lackenbach en Autriche, illustre cette carte du Nouvel An.
Jacob Graiman et sa femme, résidents de Lodz en Pologne, sur une carte de vœux du Nouvel An, 26 septembre 1936
Lodz, Pologne, carte de vœux envoyée du ghetto pour le Nouvel An juif, 1940
Une carte du Nouvel An envoyée de la ville de Plungė en Lituanie en 1935
Chofar (corne de bélier) fabriqué dans des conditions périlleuses dans le camp de travaux forcés de Skarzysko-Kamienna en Pologne en 1943
Cartes de Roch Hachana du camp de Bergen-Belsen
Une carte du Nouvel An datant de 1947. L'inscription en yiddish signifie : « Avec nos vœux les plus sincères pour cette nouvelle année ».
Carte de voeux du Nouvel An envoyée de Varsovie au début des années 1930 par Miriam et Avraham-Simon Gorfinkel à leur fils Schlomo et leur belle-fille Gitta qui vivaient à Paris
Programme et consignes de la synagogue pour les offices des fêtes de Roch Hachana et de Yom Kippour à Brno en Tchécoslovaquie, 1941
Dawid Markowicz, originaire de Trzebinia en Pologne, qui périt en essayant de gagner illégalement la Palestine à bord d'un navire appelé le Patria
Pologne, avant-guerre, une carte de vœux de Roch Hachana rédigée en yiddish
Livre de prière de Roch Hachanah datant de 1826, portant une inscription du ghetto de Kovno et imprimé à Altuna
Une carte du Nouvel An envoyée par Yisrael Berman et sa femme de Szczecin en Pologne en 1948
Carte de vœux des filles Stepak pour Roch Hachana, Pologne, 1938
Carte de vœux de l'orphelinat Esther à Athènes confectionnée pour l'année juive 5709 par le Joint Distribution Committee
Sermon de Yom Kippour prononcé par le rabbin de Klausenberger, Yekutiel Yehuda Halberstam, dans le camp de personnes déplacées de Fährenwald, 1945
Sonnerie du chofar dans le ghetto de Theresienstadt
Carte du Nouvel An illustrée par une photographie du navire d'immigration « illégale » Exodus 1947. Celui-ci tenta en 1947 de transporter des rescapés juifs jusqu'en Palestine, mais ces derniers furent contraints par les autorités mandataires britanniques de repartir en Europe et envoyés dans des camps de personnes déplacées en Allemagne
Un calendrier du ghetto de Theresienstadt pour l'année juive 5704 (1943-44)
Drouïa (Druja), Pologne, Meir Levitanus (auteur du don) et sa soeur Chaya Miriam Marla, 1941
Tel Aviv, Palestine mandataire, une carte postale envoyée à Aron Sarfati par Mois Aaron pour le Nouvel An juif le 9 septembre 1934
Une carte de Roch Hachana envoyée en 1926 par Aharon et Sheindl Blumen de Luboml en Pologne
Lodz, Pologne, une carte de voeux du Nouvel An avec la photo de la famille du père de celui qui en fit don à Yad Vashem, 1948
Lodz, Pologne, une carte de vœux du Nouvel An avec une photographie de la famille Rozenwasser, 1936
Machzor de Roch Hachana et de Yom Kippour imprimé à Sulzbach en 1795
Zvi Estrajch, résident de Varsovie en Pologne, sur une carte de Roch Hachana envoyée en 1935. Hadassah, la sœur de Zvi, qui s'installa en Israël en 1936 et fut la seule survivante de la famille, a fait don de cette carte à Yad Vashem.
1937, une carte de vœux du Nouvel An juif ornée de la photographie d'un couple
Un portrait de Moshe et Pinhas, les neveux de Bat Sheva Gudiuer qui a fait don de la photo à Yad Vashem. Les deux enfants périrent pendant la Shoah.
« Le cri des captifs » – calendrier et livre de prières pour la nouvelle année 5705 – 1944
Sonner le chofar pour Roch Hachana dans le ghetto de Kovno
Une carte de vœux envoyée pour le Nouvel An juif par la famille Maraszynski de Szczuczyn à leur fille Ida en Eretz Israel (Palestine mandataire) dans les années 1930
Sermon prononcé par Livia Koralek la veille de Yom Kippour
Page d'un calendrier juif fabriqué en Sibérie en 1943
Carte du Nouvel An envoyée de Banska Bystica en Slovaquie
Bergen-Belsen, Allemagne, une carte de vœux envoyée pour le Nouvel An par Zelda et Mordechai Perel, 23 septembre 1949
Carte du Nouvel An envoyée depuis la yeshiva Meor HaGolah (Lumière de l’exil) à Rome en 1948
Pologne, 1er septembre 1947, Daniel Pinski sur une carte de vœux de Roch Hachana
Cette carte fut envoyée d'Eschwege en Allemagne le 23 septembre 1947
Carte de vœux du Nouvel An, Chypre, 1948. Envoyée par les frères Sinder : David (droite) et Yosef (gauche)
Le chofar d’Israel Mizrahi
Mahzor de Roch Hachana et de Yom Kippour et livre de Selichot (prières pénitentielles)
Prières pour le Nouvel An dans le camp de travaux forcés de Wolfsberg
Carte de Roch Hachana envoyée par la famille Tunik, Stolpce, 1936
Lodz, Pologne, carte de vœux de Roch Hachana, 1941