Friends  |  Press Room  |  Contact Us

The International School for Holocaust Studies

Guide du visiteur - Complexe muséographique



Le Musée d’Histoire de la Shoah Le Musée d’Histoire de la Shoah

Le Musée d’Histoire de la Shoah

Les galeries souterraines du nouveau Musée d’Histoire de la Shoah présentent l’histoire de la Shoah du point de vue juif. Le récit, à la fois chronologique et thématique, est rythmé par des pauses sur les mondes dans lesquels les juifs ont vécu -et sont morts- sous la domination des Nazis et de leurs collaborateurs. L’exposition incorpore une grande variété d’objets originaux, de témoignages, de photographies, de documents, d’œuvres d’art, de présentations multimédia et d’art visuel.


La Salle des Noms La Salle des Noms

La Salle des Noms

Les noms et détails personnels de millions de victimes ont été recueillis sur des feuilles de témoignage. C’est la pierre tombale symbolique érigée par les survivants en souvenir de leurs proches disparus, et conservée dans le dôme des noms. Yad Vashem , dans un effort constant pour compléter les noms manquants avant qu’il ne soit trop tard, demande l’aide du public pour cette mission. Vous pouvez remplir des feuilles de témoignage sur notre site internet.




Le Musée d’Art de la Shoah Le Musée d’Art de la Shoah

Le Musée d’Art de la Shoah

Le nouveau musée d’Art de la Shoah montre la plus grande collection au monde d’art créé dans les ghettos, les camps, les caches, et d’autres endroits où la création artistique était quasiment impossible. Ces travaux reflètent l’esprit même des victimes et des survivants. Le Musée d’Art de la Shoah comprend également le premier centre informatisé d’archives et d’informations concernant l’art et les artistes de la Shoah.




Le Pavillon des Expositions

Le Pavillon des Expositions ouvre au public plusieurs expositions historiques, thématiques et artistiques. Il ouvre des fenêtres spécifiques sur les mondes extérieur et intérieur des victimes de la Shoah, et contribue à donner des perspectives originales pour tenter sans cesse de comprendre la signification de la Shoah.


Le Centre de Documentation Visuelle Le Centre de Documentation Visuelle

Le Centre de Documentation Visuelle

Le centre de documentation visuelle permet aux groupes et aux visiteurs individuels de regarder les films et les documentaires liés à la Shoah. La collection du centre comprend des documentaires, des films de fiction, et des témoignages de survivants filmés par Yad Vashem et d’autres organismes. En particulier, les récits des survivants enregistrés par la Fondation pour la Mémoire visuelle y sont accessibles.




Le Centre d’Etude Le Centre d’Etude

Le Centre d’Etude

Le centre d’étude permet aux visiteurs d’explorer certains dilemmes et problématiques historiques et moraux liés à la Shoah. Par une étude dirigée mais indépendante, les ordinateurs donneront accès à un large éventail d’informations réunies sur la base de données de Yad Vashem par des historiens et des philosophes de renommée internationale. Le centre d’étude est ouvert à tous, groupes organisés, groupes indépendants, et particuliers.




La synagogue La synagogue

La Synagogue

La nouvelle synagogue est un lieu digne où les visiteurs pourront réciter le Kaddish pour leurs proches disparus, prier individuellement, organiser des offices ou des prières commémoratives pour les communautés perdues. Des objets rituels sauvés des synagogues détruites en Europe ornent le bâtiment.







La Crypte du Souvenir La Crypte du Souvenir

La Crypte du Souvenir

Cette imposante structure en basalte permet aux visiteurs de rendre hommage à la mémoire des martyrs. Sur le sol, les noms symboliques de 22 lieux de mort institués par les nazis : camps de transit, de concentration et d’extermination, ghettos et lieux de massacres choisis parmi les centaines existant en Europe. Une flamme du souvenir brûle éternellement, auprès de cendres de victimes rapportées des camps d’extermination.
Architecte : Arie Elhani; Flamme éternelle : Kosso Eloul
Porte sud : David Palombo; Porte ouest : Bezalel Schatz


La Colonne de l’Héroïsme La Colonne de l’Héroïsme

La Colonne de l’Héroïsme

La colonne de l’Héroïsme commémore la résistance juive pendant la Shoah. Sur son socle, une inscription : "Maintenant et à jamais, à ceux qui se sont rebellés dans les camps et dans les ghettos, qui se sont battus dans les forets, dans la résistance et avec les forces alliées. A ceux qui se sont frayés un chemin jusqu’en Eretz Israël et sont morts en sanctifiant le nom de Dieu".
Sculpteur : Buki Schwartz




Le Mémorial des Enfants Le Mémorial des Enfants

Le Mémorial des Enfants

Ce mémorial exceptionnel creusé à partir d’une caverne rend hommage aux quelques 1,5 millions d’enfants juifs assassinés pendant la Shoah. En passant par ce mémorial, le visiteur entend les noms des enfants disparus, leur âge et leur pays d’origine.
Architecte : Moshé Safdie





La Place Janusz Korczak

Un hommage au grand pédagogue judéo-polonais Dr Henrik Goldschmidt, connu sous le nom de Janusz Korczak, directeur d’un orphelinat dans le ghetto de Varsovie. Malgré ses efforts pour sauver ses protégés, Korczak et environ 200 enfants de son orphelinat furent envoyés à Treblinka le 5 août 1942.
Sculpteur : Boris Saktsier


Le Monument des Soldats et des Partisans juifs qui ont lutté contre l’Allemagne nazie Le Monument des Soldats et des Partisans juifs qui ont lutté contre l’Allemagne nazie

Le Monument des Soldats et des Partisans juifs qui ont lutté contre l’Allemagne nazie

Quelques 1,5 millions de juifs rejoignirent la lutte armée contre les Nazis, comme soldats des forces alliées ou partisans, dans les mouvements de résistance ou dans les ghettos.
Ce Monument est consacré aux centaines de milliers d’entre eux qui laissèrent leur vie dans le combat.





La Vue des Partisans

En l’honneur des combattants juifs dans les forets pendant la Shoah. La sculpture est expliquée en son centre « car l’arbre dans les champs est Homme » (deut.20: 19). Le sculpteur, Zadok Ben David, a choisi l’arbre pour symboliser les partisans car leurs vies dépendaient des arbres et des forets dans lesquelles ils pouvaient se terrer. Sur une pierre, à son pied, sont gravés les mots de l’Hymne des partisans, en Hébreu, en Yiddish et en Anglais.


La Vallée des Communautés La Vallée des Communautés

La Vallée des Communautés

Cette vallée est impressionnante : creusée à même le roc sur 2.5 acres; surplombée par des blocs de pierres massifs, les noms de plus de 5000 communautés juives entièrement ou partiellement détruites pendant la Shoah sont gravés sur 107 murs. Au centre de la vallée se trouve la maison des communautés qui accueille des expositions temporaires. Les visiteurs peuvent également assister à la projection d’un film décrivant la vie d’avant.
Architecte : Dan Zur et Lipa Yahalom.


Le jardin des Justes des Nations Le jardin des Justes des Nations

Le jardin des Justes des Nations

Ce jardin a été créé en l’honneur des milliers de non-juifs qui ont risqué leur vie pour sauver des Juifs pendant la Shoah. Leurs noms sont gravés en ordre alphabétique sur des murs représentant chaque pays.









Le Wagon. Mémorial  pour les Déportés Le Wagon. Mémorial pour les Déportés

Le Wagon. Mémorial pour les Déportés

Le Mémorial pour les déportés rappelle à Yad Vashem la mémoire des millions de juifs parqués dans des wagons et expédiés à travers toute l’Europe vers les camps d’extermination. Un wagon allemand original, donné à Yad Vashem par le gouvernement polonais constitue le centre du mémorial. Le témoignage d’un survivant, Avraham Krzepicki, est inscrit sur un mur adjacent.
Architecte : Moshé Safdie




La place du Ghetto de Varsovie

Deux sculptures intégrées à un mur de briques qui symbolise les murs du ghetto. La première sculpture est intitulée « La révolte du Ghetto de Varsovie » avec en son centre Mordechai Anilewicz, chef du soulèvement. La seconde sculpture, « La dernière marche », montre la déportation de masse des Juifs vers les camps de la mort.
Sculpteur : Nathan Rapoport


Avenue des Justes des Nations Avenue des Justes des Nations

Avenue des Justes des Nations

Dans tout le site de Yad Vashem, des arbres ont été plantés en l’honneur des non-juifs qui ont agi selon les principes d’Humanité les plus nobles en risquant leur vie pour sauver des juifs pendant la Shoah. A côté de chaque arbre, un panneau rappelle le nom et le pays d’origine du Juste nommé.







Le Bâtiment de l’administration et de la Recherche Le Bâtiment de l’administration et de la Recherche

Le Bâtiment de l’administration et de la Recherche

Le centre international de Recherche sur la Shoah encourage la recherche en organisant des séminaires internationaux et des conférences et en coordonnant des projets de recherche internationaux. Le Centre alloue également des bourses de recherche destinées à des jeunes chercheurs dont il publie les thèses. Les annales des conférences sont également publiées.





Les Archives et la Bibliothèque Les Archives et la Bibliothèque

Les Archives et la Bibliothèque

Le fond d’archives le plus important et le plus complet du monde sur la Shoah comprend environ 62 millions de pages, plus de 267.000 photographies ainsi que des milliers de témoignages audio et filmés de survivants. Les archives sont accessibles au public et offrent des espaces appropriés à la consultation du fond. La bibliothèque rassemble une collection exceptionnelle de livres sur la Shoah, avec plus de 90.000 titres en plusieurs langues et des milliers de périodiques.


L’Ecole Internationale pour l’enseignement de la Shoah L’Ecole Internationale pour l’enseignement de la Shoah

L’Ecole Internationale pour l’enseignement de la Shoah

Etablie avec pour objectif principal d’assurer la continuité de l’enseignement et de transmettre l’Héritage de la Shoah aux générations futures, l’école propose un ensemble d’activités pour le enfants, étudiants et soldats, ainsi que des formations pour enseignants d’Israël et du Monde entier. Une équipe de professionnels motivés assure l’enseignement dans neuf langues différentes et développe des programmes pédagogiques innovants utilisant le multimédia et internet.
Pour plus d’information merci de contacter le 02-6443827.
Architecte: David Guggenheim, Daniel Minz.